marqueur eStat'Perso

Cités Cadres

 

[Cité officiers][Cité S/Officiers]

Accueil 
 Bockange 
Cités Cadres 
Installations 
 Casernes 
Recherchons 
Liens 

Ce site comporte également une page réservée au 162° RIF et une autre à l'ouvrage d'Anzeling don't les destins sont indissociables de celui du Camp de Bockange

 

 

Le 162ème RIF

 

Régiment

de la Nied

 

 

 

 

 Historique reconstitué par le Chef de Bataillon  Guillebot

 

Les derniers jours de l'ouvrage

d'Anzeling

 

    A l'exemple des cités ouvrières des maîtres des forges de la région les "cités-Jardins"  ont pour but de loger les cadres et leurs familles au plus près du lieu d'emploi en évitant la promiscuité avec la troupe.

       Leur implantation  tend à rapprocher les logements d'un village doté ou proche d'un moyen de transport et où peut s'exercer la vie quotidienne, ainsi que la scolarisation des enfants.       

 

Piblange vers Drogny et Bockange - en arrière plan le pont de la ligne de chemin de fer Metz-Anzeling

 

 

 Piblange - le haut de la localité  route de Hestroff

la fontaine

 

 

 

Devant la fontaine

de Piblange

vers 1910

 

  A cet égard, le casernement de Bockange est particulièrement bien loti puisqu'il est desservi à la fois par  un service de transport régulier par voie routière (Cars Schidlers de Bouzonville) et par le chemin de fer du réseau Alsace-Lorraine  (Ligne Metz-Dillingen)  avec gare à Piblange.  

   

 

                   Bockange

                               

   De plus, des classes sont spécialement ouvertes à l'école communale de Drogny ,et des ambulants viennent renforcer les commerces existants de la commune qui en 1939 compte 3 cafés (Harter, Schaad, Bajolet), 4 cantines (Mossler, Monoghetti, Schoenberger, Schmitt) ainsi que l'épicerie Heimberger  à Bockange.   

    

Avec leurs toits de tuiles à pans coupés, fenêtres à petits carreaux, jardins et garages privatifs, les pavillons cadres s'intègrent bien dans  l'environnement faisant presque oublier  qu'à quelques centaines de mètres seulement se trouvent les entrées de l'ouvrage d'Anzeling... 

Carte postale romantique avec référence aux Roses de Bockange dont  le premier plant a été mis en terre le  28/10/1938 par Jeanne Giraud, la fille du général Giraud, à l'occasion de son mariage avec le Lt Marguet du 162° RIF -

A voir  impérativement

 Le blog de la paroisse de Drogny  > http://paroissedrogny.over-blog.com/

 

 

 

Copyright(c) 2007 Camp de Bockange. Tous droits réservés.

1939-40@neuf.fr