marqueur eStat'Perso

162°RIF

 

[162°RIF]

Le Régiment de la Nied

 

Accueil 
 Bockange 
Cités Cadres 
Installations 
 Casernes 
Recherchons 
Liens 

 

 

Pages

consacrées

au

Le 161°

RIF

cliquez ici

 

et

Le 164°

RIF

cliquez ici

Le 162ème RIF  d'active  - 1935-1940

   

 Issu des IV,V et VI bataillons du 146° RIF, le 162°RIF  est créé à Metz le 25 août 1935  dans le but de défendre le secteur fortifié de Boulay (SF Boulay) en fournissant les garnisons aux ouvrages et casemates de la Ligne Maginot dudit secteur.

   Le régiment dont le commandement est assuré par le Colonel Cochinard a notamment en charge le gros ouvrage du Hackenberg..

   Par CM du 8 août 1935 il reçoit l'appelletion de REGIMENT DE LA NIED.

Camp de Bockange 1935 - Peloton d'élèves-caporaux présentant l'écusson du "Régiment de la Nied" - collection ASCOMEMO

 

Camp de Bockange 1935 -Présentation d'un   l'écusson -

Quelques autres clichés sur le site de Solange Nadé http://hestroff-familles-anciennes.over-blog.com/article-30848484.html

 

    L'insigne homologuée représente une tête de bouledogue blanc devant une casemate entourée d'un champ de rails antichars au pied duquel coule la Nied.

   

     A partir de 1937, le 1er bataillon s’installe au Camp de Boulay, le 2ème au Camp de Bockange et Veckring jusqu’en 1938 puis occupe le casernement du Camp d’Insing (Férange)

 

 Démonstration de l'ER 40 par transmetteurs du 162° RIF

 

    Les 9° et 10° Cies Mixtes occupent les casernements légers du Michelsberg et du Mont des Velsches, la 8° stationnant dans les baraquements du Streiffel -

   Des C.E.O (Cies d'equipages d'ouvrages sont créées à Boulay (1ere CEO) 2ème CEO à Bockange, la 4ème à Veckring.

     En 1938 la 3° CEO et la 9° Cie de mitrailleuses  s'installent au camp d'Ising (en 1938),

    Fin Août 1939, le Régiment de la Nied se détriple pour former l'infanterie du Secteur fortifié de Boulay en donnant ainsi naissance au 161° RIF, 162° RIF et 164° RIF du temps de guerre.

  

 Le 162ème RIF  du temps de guerre - 1939-1940

 

 Constitué au camp de Bockange et à Amanvillers à partir d'un noyau actif du 2ème bataillon du 162°RIF, le régiment du temps de guerre compte 2 bataillons de mitrailleurs d'intervalle et des équipages d'ouvrages. Le régiment met également sur pied un 21° bataillon ( d'instruction)

Le régiment sera commandé par le Lt –Col. Bockler, puis en décembre 1939 par le Lt-Colonel Sohier.

Le 162° RIF occupe  le sous-secteur de Burtoncourt avec PC au camp de Bockange avec  abris au bois de Villers  et quartiers  de Valmunster et Freistroff.

                 Les éléments d'intervalle rejoignent la Division Besse  le 13 au soir et se replient  dans la région de Nancy où le 21 bataillon combat entre Laneuveville et St Nicolas de Port avec les I/160° et II/161° RIF -

              Les équipages d'ouvrages aux ordres du Colonel Cochinard  résistent sur la position et ne se rendront sur ordre que le 4 juillet (Voir les derniers jours de l'ouvrage d'Anzeling

  

 Les drapeaux :

 

162° RIF

  Confié au lieutenant Goulot par l'officier de détail du 162° RIF, le drapau est enterré le 20 juin dans le jardin de M.Simon, maire de Brallevile, à la limite du département des Vosges et de la Meurthe-et- Moselle - Fin juin, M.Simon déterre l'emblème et le confie au directeur du personnel de la tannerie Luc, à Nancy, qui le remettra au Lt-Colonel Dorval, commissaire aux prisonniers de guerre. Celui-ci le fera déposer aux Invalides

 

  Copyright(c) 2007 Camp de Bockange. Tous droits réservés.
mailto:1939-40@neuf.fr

 

Cliquez pour agrandir  !